14/10/2008

Rajeunir la Constitution

Rajeunir la Constitution, c’est tout d’abord concevoir un outil neuf et dynamique pour tous. C’est imaginer, sans parti pris, la Genève de demain et laisser aux générations futures un cadre moderne et souple qui intègre les trois volets du développement durable : l’économie, l’environnement et le social.

 

La société évolue, Genève également. Depuis plus d’un siècle et demi, Genève a avancé, elle n’est plus celle de 1847.Il est nécessaire de revoir la Constitution dans le but d’en faire un texte adapté à notre 21ème siècle. Il est indispensable de la limiter à l’essentiel. La Constitution se doit d’être le reflet des valeurs jugées fondamentales par notre société, ainsi les travaux de la Constituante ne devront pas faire table rase des écrits de 1847.

 

Depuis sa naissance, notre Constitution a été remaniée 120 fois. Nombre de dispositions n’ont rien à faire dans celle-ci, pour ne citer que la fumée passive ou les chiens dangereux, qui figurent parmi les dernières modifications. Ces dispositions sont exactement le type de sujets qui ne doivent pas faire l’objet d’un article dans notre Constitution.

 

Le travail des élus consistera à sortir de la Constitution tout ce qui n’est pas fondamental, et à y intégrer des dispositions qui n’en font pas encore partie. Par exemple, la garantie des libertés individuelles, la protection de la sphère privée et l’égalité de traitement pour tous.

 

Ce dimanche, nous assisterons à une élection citoyenne. En fixant le quorum à 3 %, le Grand Conseil, dans sa grande sagesse, a voulu permettre à toutes et tous, du plus jeune au moins jeune, de s’engager dans cette aventure. Les élues et les élus seront un vrai reflet de notre société civile du 21è siècle. L’expérience des moins jeunes conjuguée au dynamisme des jeunes nous assure une nouvelle Constitution digne des attentes du peuple Genevois.

 

11:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook