22/09/2009

Le danger du non-consumérisme de M. Deneys

Le député socialiste Roger Deneys a lancé à toute vapeur sa campagne contre la consommation et le commerce genevois en militant pour le non-consumérisme.


C’est tout simplement édifiant lorsque l’on sait que le même député vit du commerce. C’est toujours très facile de cracher dans la soupe que l’on mange. Ce commerçant mériterait de ne plus avoir de clients.

Monsieur Deneys oublie que le commerce de détail est le plus gros employeur du Canton après l’Etat, il représente à lui seul plus de 26'000 emplois, 21'000 dans la vente et 5'000 dans l’administration et la manutention. Monsieur Deneys en prônant le non-consumérisme, en critiquant les commerçants et les consommateurs, porte une gifle à toutes les personnes qui travaillent dans cette branche, qui participent à l’animation de notre cité, de nos communes, de nos quartiers. Ces commerçants qui pour la plupart d’entre eux sont le lien direct avec la population, ces commerçants qui tout au long de l’année remplissent un rôle social dans les quartiers, ces commerçants qui forment des apprentis en leur donnant un bagage pour l’avenir. Tout cela Monsieur Deneys n’en a que faire.

De surcroît, ce même M. Deneys s’en prend également au secteur financier. Etonnant lorsque l’on sait que son commerce est spécialisé dans l’informatique et que le secteur financier est incontestablement un important client ainsi que tout le personnel de la place financière friand d’informatique ou de ses produits. Je rappelle à M. Deneys que la place financière à Genève, tout secteur confondu, représente plus de 30'000 emplois et plus de 30 % des rentrées fiscales.

Maintenir et créer des emplois, c’est participer activement au développement et à la croissance économique de notre canton, souci constant du commerce de détail, de la place financière et de tous les secteurs économiques responsables du bon fonctionnement de notre Etat social. Une économie saine est la garante de pouvoir redistribuer au plus démunis.

Fabienne Gautier, commerçante et députée

Présidente Fédération commerce genevois

16:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.