12/05/2010

Piétonisation dans l’hyper centre ville

Le commerce genevois ne s’oppose pas à la piétonisation de rues dans l’hyper centre, il y est même favorable.

Nous saluons la volonté des Autorités de la Ville qui a su instaurer une concertation commune avec tous les milieux concernés.

Cependant, le commerce genevois veillera à ce que des mesures adéquates soient prises en amont pour garder une bonne accessibilité aux commerces.

Ces mesures sont les suivantes :

- La construction de parking de proximité avant que les places de stationnement de surface ne soient supprimées

- la compensation des places de surface doit se faire sur la même rive (ex. un parking construit sur la rive gauche ne pourra nullement compensé des places de stationnement supprimées sur la rive droite)

- le nombre de places de stationnement nécessaires à la création des zones piétonnes envisagées passent par la création du même nombre de places en sous-sol dans un périmètre de maximum 500 mètres, comme cela s’est fait dans tous les hyper centres des villes qui ont vu naître de vraies zones piétonnes.

- Une réflexion intégrant les paramètres des entreprises et commerces de l’hyper centre, ainsi que ceux liés au tourisme, pour qu’en final les zones piétonnes créées soient attractives et animées.

D’autre part, pour le commerce genevois, nous appelons de nos vœux qu’une nécessaire coordination se mette en place avec le Département cantonal concerné, le DIM, car il a été fort peu présent, pour ne pas dire absent, jusqu’ici dans le cadre des débats relatifs à la stratégie de piétonisation dans l’hyper centre.

Le commerce genevois souhaite rapidement voir de la part des Autorités cantonales et municipales, une politique commune des déplacements et stationnement qui passe par un plan directeur cantonal de la mobilité et du stationnement. Nous ne voulons pas de mesures prises au coup par coup, pas de saucissonnage de la mobilité.

Toutes ces conditions remplies, le commerce genevois soutiendra une bonne stratégie de piétonisation.

Fabienne Gautier, présidente de la Fédération du commerce genevois

07:00 Publié dans Commerce | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Le futur centre ville de Genève s'appelle Balexert! L'anti-bagnolisme primaire des écolos suivis par le reste de la gauche sans idée, va transformer Genève en une ville figée, resvervée aux touristes et riches. Les batailles pour avoir des places ne pas gagnées d'avance et le temps passe. Bon avec les travaux des trams et du futur CEVA, les genevois ont déjà pris l'habitude d'éviter l'hyper-centre pour aller à Balexert ou la Praille, sans compter les commerces de France voisine très facile d'accès avec de beaux et grands parking gratuits, des routes sans bouchon... c'est quand même beau la France!

Écrit par : Riro | 12/05/2010

Les commentaires sont fermés.