07/08/2010

Un conseiller administratif qui rechausse sa casquette de syndicaliste

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que le conseiller administratif Pagani se permettait de retrouver ses anciennes amours en rechaussant sa casquette de syndicaliste le temps d’accompagner le cortège des syndicats lors du dépôt du référendum contre la loi d’ouverture des magasins.

Est-ce vraiment la place d’un conseiller administratif ou alors M.Pagani est-il en train de démissionner pour réintégrer les syndicats où il y tiendrait assurément une meilleure place. Va-t-on assister prochainement à des élections partielles en Ville de Genève.

Mais de qui le Sieur Pagani se moque-t-il. C’est comme, par exemple, si l’on voyait le Conseiller d’Etat Pierre-François Unger revêtir sa blouse blanche d’urgentiste et retourner opérer , le temps d’une urgence, aux HUG.

Cet acte de M. Pagani est bien la preuve qu’il n’a pas sa place au Conseil administratif de la Ville et qu’il est grand temps que le peuple se rendre compte que ce Monsieur n’a rien fait pour améliorer Genève durant son mandat.

Bien au contraire, il ne fait que bloquer par des recours toute construction de logements en ville. Il empêche ainsi les genevois de se loger ce qui les poussent à quitter Genève pour habiter en France voisine, spécialement les jeunes qui désirent s’installer.

Et maintenant, M. Pagani soutient un référendum qui est contre une dynamique qui n’a pour seul objectif celui d’ animer Genève et créer des emplois .

Comment peut-on souhaiter un développement de Genève qui génère de facto de la création d’emplois avec de tels blocages.

Il est grand temps pour la Ville de Genève d’avoir des conseillers administratifs qui oeuvrent pour une Genève du XXI ème siècle avec une vision de prospérité tant économique que financière qui permette ainsi de générer du social.

Fabienne Gautier, députée

Présidente de la Fédération du commerce genevois

10:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook