12/11/2010

Cessons d’être hypocrites

Dans le débat sur les heures d’ouverture des magasins, on parle sans arrêt des conditions de travail du personnel de la vente, qui serait obligé de travailler jusqu’à 20h00 tous les soirs ! Tout d’abord, on oublie (ou on feint de l’oublier) que la CCT actuelle garantit que personne ne travaillera plus d’un soir par semaine au-delà de 19h00.  Mais surtout, pense-t-on lorsque l’on va au restaurant aux conditions de travail du personnel qui travaille jusqu’à tard le soir, qui plus est, debout et dimanche compris ? Pense-t-on à notre prof de fitness ou de peinture sur soie, qui assure les cours du soir ? Pense-t-on au chauffeur TPG, qui nous amène où l’on veut de 5h du mat à minuit, 7 jours sur 7, dans des conditions de circulation de plus en plus difficiles ? Pense-t-on au boulanger qui s’est levé à 3 heures pour nous livrer du pain frais ? Et surtout, lorsque l’on va faire ses courses en France le soir jusqu’à 21h00 ou le dimanche, pense-t-on aux conditions du personnel de vente ? Non ! Alors cessons d’être hypocrites. Les modes de vie ont changé, nos horaires ont changé. Alors adaptons ceux du commerce genevois à la réalité d’aujourd’hui !

Fabienne Gautier, commerçante

09:54 Publié dans Commerce | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook