28/01/2014

Une initiative d'un autre temps

 

A l’occasion de la campagne sur l’initiative de l’UDC « immigration de masse », on parle beaucoup économie. Et c’est un fait, la Suisse bénéficie économiquement de la présence des étrangers sur son territoire, pour combler une main-d’œuvre qui fait défaut, aussi bien sur le plan quantitatif que, pour certains secteurs, sur celui de la qualification. Mais le débat passe sous silence un autre aspect fondamental de l’immigration: celui de l’intégration. La Suisse a un taux d’étrangers relativement élevé, c’est certain. Mais elle est également l’un des pays qui connait le moins de tensions sur le plan de l’immigration. Ce climat, elle le doit à une politique intelligente et pragmatique, orientée sur les besoins du pays et l’intégration. Or, l’initiative de l’UDC va précisément à l’encontre de cette intégration.  En proposant un régime d’un autre temps, qui s’inspire de l’inique statut du saisonnier et qui limite fortement le regroupement familial, ce texte met à mal le modèle qui a fait le succès de la Suisse. Le message est en quelque sorte «  venez nous apporter les compétences dont on a besoin, mais venez seul, et surtout repartez dès que nous n’aurons plus besoin de vous ». Avec une telle politique, non seulement notre pays risque de connaître une grave pénurie de main-d’œuvre qui mettra à mal la compétitivité de nos entreprises, mais le climat social pourrait se détériorer. Un véritable autogoal socio-économique, que l’on peut éviter en votant NON le 9 février prochain.

Fabienne Gautier

Présidente FCG

06:41 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19/01/2014

La migration à l’épreuve des chiffres

 Votez NON à l'IN UDC sur l'immigration de masse le 9 février 2014

Lire la suite

11:16 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook