24/01/2016

DE NOUVEAUX EMPLOIS POUR LE COMMERCE DE DETAIL GENEVOIS

C’est bien mal connaître sa ville que de vouloir s’opposer à l’agrandissement d’un commerce populaire qui a pignon sur rue, tout cela pour des raisons dogmatiques et le soit disant respect d’un règlement censé analyser spécifiquement chaque situation.


Le PS, à la voix d’une conseillère municipale, s’opposerait au changement d’affectation d’un lieu commercial public pour un autre lieu commercial public pour la simple et bonne raison que l’on n’y vendrait plus à boire et à manger et ceci sans même connaître l’implantation physique du restaurant Le Baroque qui se situe à l’intérieur d’un immeuble d’où on ne peut accéder que par les allées de ce dernier. Le PS aux dires serait suivi par le Sieur Pagani, conseiller administratif , auteur dudit règlement .

 

Une fois de plus par dogmatisme, la gauche entrave le développement économique de notre ville alors même que 3 propriétaires ont trouvé un accord satisfaisant pour les 3 parties en respect de la Constitution fédérale qui régit la liberté du commerce.

 

Reprenons la situation, le magasin ZARA faisant partie du groupe Inditex souhaite s’agrandir à la place du Molard. Les dirigeants rencontrent les propriétaires du restaurant Le Baroque et les propriétaires de l’immeuble, les trois parties s’entendent. Les propriétaires du Baroque précisent déjà qu’ils rouvriront un restaurant ailleurs. Pas d’emplois de perdus !

 

Bien au contraire, le groupe Inditex qui a créé plus de 60 emplois dans le commerce de détail à Genève en 2015, alors même que ce secteur économique a subi une année particulièrement difficile, avec l’agrandissement de ZARA il engagera de nouveaux employé/es pour répondre à sa clientèle.

 

Présidente de la Fédération du commerce genevois, je salue tout particulièrement le groupe Inditex, fidèle membre respectueux du partenariat social et signataire de la convention collective cadre étendue dans le commerce de détail. Bien plus encore, un dirigeant du groupe est partenaire à la table de la commission paritaire de la branche. Bien des entreprises suisses établies à Genève ne souhaitent pas être signataire de la convention collective de travail ! A peine le groupe Inditex arrivé à Genève il y a plusieurs années déjà, il a souhaité faire partie des partenaires sociaux et n’a cessé de développer de nouveaux points de vente et de nouveaux emplois pour Genève.

 

Reprocher de perdre un restaurant alors même qu’il n’a pas pignon sur rue puisqu’il faut y accéder par une entrée d’immeuble et que de surcroît de nombreux restaurants sont présents sur la place du Molard, à la rue Neuve du Molard, à la rue du Rhône, sans oublier le « food court » de Globus ……. Au profit d’un magasin populaire qui a pignon sur rue, grandes vitrines à la rue du Rhône et sur la place du Molard dont l’entrée principale. C’est vraiment fort de café et entraver la liberté du commerce. Et aussi aller contre le fameux règlement qui souhaite que les locaux commerciaux ayant pignon sur rue restent ouverts au public 6 jours sur 7 comme le permet la loi. Une opposition pourrait être comprise si une banque venait s’installer. Bien au contraire ZARA offrira une visibilité à un lieu qui ne l’a pas actuellement.

 

Merci à ZARA de se développer, de créer de nouveaux emplois et d’animer le commerce de détail de notre ville. Tout ceci dans le respect du partenariat social si cher aux lobbies du PS.

06:38 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Les points remis sur les "i" ! Bravo Fabienne et bravo Zara.

Écrit par : Thomas Barth | 24/01/2016

Les commentaires sont fermés.